C’est un joli nom, camarade. Jean Fonteyne, avocat de l’Internationale communiste

Il était une fois un avocat belge, engagé, résistant, déporté à Breendonk puis à Buchenwald. Sous des allures de père tranquille, Jean Fonteyne ne s’est mis au service du Komintern et est devenu, durant la guerre, le principal lieutenant d’Eugène Fried, l’énigmatique chef de l’Internationale communiste pour l’Europe occidentale. Derrière la grande histoire, se cache aussi la "petite". Comment un homme, d’origine libérale, est-il venu au communisme, prenant tous les risques personnels ? Comment de tels choix se forgent-ils ? Pourquoi, ensuite, Jean Fonteyne a-t-il été exclu du PC ? Hors du parti, point de salut ?
Et des questions de fond sont posées, toujours actuelles.
Humanisme et révolution sont-ils compatibles ? La vie a-t-elle un sens sans fraternité et solidarité ? Les utopies ne sont-elles pas aussi nécessaires que l’eau et le pain ? Une chose est sûre : aujourd’hui, plus que jamais, en ces temps de relis individualistes mais aussi de sursauts "indignés", on a tous soif d’idéal !

Jean Lemaître est journaliste et a été enseignant à l’IHECS - Bruxelles (Institut des Hautes Études des Communications sociales), où il a dirigé le département International et Formation continue. Il est le petit-fils (par sa mère) de Jean Fonteyne.

Tous comptes faits, comment pouvait-on devenir et demeurer communiste au XXe siècle ? Pourquoi, jouissant de l’aisance matérielle, de convictions morales rigoureuses, et d’exigences patriotiques relevant de notre « grande guerre patriotique », celle de 1914-1918, pouvait-on risquer jusqu’à son existence même pour assumer les risques d’un parcours à la marge et cependant profondément jouir des valeurs aussi classiques que rares d’un couple aimant, d’une famille nombreuse chaleureuse, des plaisirs de la terre et des joies d’un multi-grand-père ?
Le parcours de Jean Fonteyne ne nous fait grâce d’aucun des événements qui ont dessiné ce siècle désormais passé, exception faite de l’écroulement définitif d’un monde auquel il avait cru et auquel il est resté fidèle jusqu’au bout. Peut-on dire, sans fausse honte, heureusement ? Aurait-il pu endurer sans vaciller ce dernier coup, lui dont l’engagement avait été porté tout au long par un espoir jamais éteint ?

Extrait de la préface, par José Gotovitch

"Vies multiples, passion commune : celles de communistes des "années de feu", des années 1930 aux camps nazis, vichystes. Ou staliniens. Ainsi le parcours exceptionnel de cet avocat belge, Jean Fonteyne, que son petit-fils évoque avec empathie. Né en 1898, Fonteyne grandit au sein de l’intelligentsia. Mais il découvre les "tranchées ouvrières", et réalise un film sur le tournage de Misère au Borinage, le remarquable documentaire de Joris Ivens et Henri Storck consacré à une légendaire bataille des mineurs (1932). Bruxelles est alors la plaque tournante de l’Internationale communiste en Europe occidentale. Dans ses coulisses, et dans celles de la première ambassade d’URSS en Belgique (1935-19340), Fonteyne devient le "complice" de l’ambassadeur Evguéni Roubinine. Roubinine est un proche de Maxime Litvinov, le chef de la diplomatie soviétique, dont la politique dite "de sécurité collective" (antifasciste) fut battue en brèche par les accords de Munich de 1938 et par le pacte germano-soviétique de 1939. Mémoire de tragiques occasions manquées. Fonteyne accueille de dirigeants communistes français, dont Maurice Thorez, exfiltré en 1940 vers l’URSS, ainsi que le très secret Eugen Fried ("Clément"), assassiné en 1943, et bien d’autres figures. En 1943, il est arrêté puis déporté à Buchenwald."
Extrait de l’article Les chemins des internationalistes par Jean-Marie Chauvier, paru dans Le Monde Diplomatique, avril 2013.

 
PDF - 500.3 ko
Préface par José Gotovitch (pdf)
PDF - 70.1 ko
Article de JM Chauvier, paru dans Le Monde Diplomatique (pdf)
PDF - 395.1 ko
Table des matières (pdf)
 
  • Auteur : Jean Lemaître
  • Editeur : Bruxelles : Éditions Aden
  • Date partution : 2012
  • Nombre de pages : 378
  • Prix : 22,00 EUR (Frais de port non compris)
  • Référence : 978-2-80592-014-1

Retour à la liste