Ça s’est passé près de chez vous : les réfugiés juifs du camp de Marneffe

"Voilà quatre-vingts ans qu’un long silence plane sur le domaine du château de Marneffe. Peu de traces, peu de signes attestent du camp pour réfugiés juifs. N’est-il pas temps, n’est-il pas juste de réparer cet oubli et d’accomplir notre devoir de mémoire à l’égard de ces femmes, hommes et enfants ? Est-il possible de leur rendre un visage, de leur rendre la parole ?". Jean-Pierre Callens

Tout commence par la lecture d’un livre d’Anne Roekens paru en 2010, "La Belgique et la persécution des Juifs", dans lequel Jen-Pierre Callens apprend qu’un centre d’internement pour des réfugiés juifs s’ouvre au château de Marneffe dès le mois de juin 1939. Curieusement ce camp semble avoir bel et bien sombré dans l’oubli et ses occupants, en partie disparus dans le camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau, ne font plus partie de la mémoire collective de Marneffe. Après la reconstitution de l’histoire des réfugiés de Marchin, Jean-Pierre Callens est donc retourné aux Archives de l’Etat à Liège consulter les "archives du Centre pénitentiaire-École de Marneffe" pour rendre, aux réfugiés juifs de Marneffe, un nom, un visage. Le lecteur trouvera dans ce livre, outre l’histoire du château durant cette sombre période, les noms et parfois les photographies de 828 réfugiés juifs retrouvés à partir de listes nominatives, des listes d’entrées et de sorties du centre, des bulletins de signalement, du fichier signalétique, des dossiers d’écrou.

  • Auteur : Jean-Pierre Callens
  • Editeur : Jean-Pierre Callens
  • Date parution : 2019
  • Nombre de pages : 213
  • Prix : 15,00 EUR (Frais de port non compris)
  • Référence :
Retour à la liste