Droit à la paresse : Un siècle de critique des mythologies du travail

Avec ses avatars - progrès, compétition, croissance, excellence ... - le Travail s’érige en dogme avec maîtres à penser, chefs, adeptes jusqu’au fanatisme, combien d’hypocrites quand il s’agit de faire travailler pour de l’argent. Heureusement, face à la confusion entre contrainte et servitude volontaire, des critiques de ce modèle remettent le travail à sa place : un moyen, une nécessité, à libérer d’urgence pour habiter cette planète. Rendre à la paresse son rôle de conscience et de pilote de notre vie.

Né au milieu d’un siècle violent et d’une Europe écartelée, Michel Majoros vit en Belgique, aimant aussi rencontrer le monde. Après des décennies d’enseignement de l’histoire, surtout avec des exclus, il s’adonne depuis quelques années à des recherches documentaires et pratiques sur le devenir du Droit à la paresse, que Lafargue proposa dès 1880.

PDF - 395 ko
Sommaire (pdf)
PDF - 542.9 ko
Introduction (pdf)
 
  • Auteur : Michel Majoros
  • Editeur : Arquennes, Éditions Memogrames
  • Date parution : 2017
  • Nombre de pages : 208
  • Collection : Hélios
  • Prix : 14,00 EUR (Frais de port non compris)
  • Référence : 978-2-930698-49-6

Retour à la liste