Helios Gómez : Viva Octubre ou le front de l’art

Lorsque paraît le recueil Viva Octubre, au tout début de l’année 1936, Helios Gómez, alors âgé de 31 ans, est en pleine possession de ses moyens artistiques. Son opinion politique est claire, et pou cet anarchiste devenu communiste, le moment attendu de la révolution est plus proche que jamais. Dans une situation internationale dominée par la crise économique, les revendications sociales s’intensifient en Europe. Les nombreuses grèves ouvrières en Belgique, en Angleterre et en Espagne culminent en octobre 1934, avec le soulèvement armé des mineurs asturiens, qui prennent le pouvoir durant 15 jours. Viva Octubre, dessins sur la révolution espagnole, illustre la situation du prolétariat espagnol et les faits marquants de l’histoire récente de la République conduisant à la Commune des Asturies, non sans faire écho par son titre à la révolution russe de 1917, emblème de la mémoire collective de la classe ouvrière.

Dans cet ouvrage, le lecteur retrouvera le travail d’Hélios Gómez dans le cadre du Front de l’art, des Asturies au Borinage. Cette publication est composée d’une part de la reproduction des planches composant Viva Octubre. Celles-ci sont accompagnées d’une analyse de Caroline Mignot et de Gabriel Gómez (Associaciò Cultural Helios Gómez). On retrouvera d’autre part une présentation de la lutte ouvrière et de l’engagement culturel en Belgique, avec un focus sur le Borinage, par Jacques Lemaître.

Publication trilingue : catalan, espagnol et français.

 
PDF - 554.4 ko
Table des matières (pdf)
 
  • Editeur : Granollers (Catalunya), Museu de Granollers ; Barcelona, Associació Cultural Helios Gómez ; Bruxelles : Éditions du CArCoB
  • Date parution : 2005
  • Nombre de pages : 103
  • Prix : 20,00 EUR (Frais de port non compris)
  • Référence : 84-87790-51-8

Retour à la liste