Julien Lahaut vivant

De l’anarcho-syndicalisme au syndicalisme de classe, de la Révolution russe aux grèves offensives et dures, vaincues et victorieuses de l’entre-deux-guerres, de l’antifascisme à la guerre d’Espagne, de la lutte contre l’occupant aux camps de concentration, de la libération, la sienne et celle de tout un peuple, à la question royale, Lahaut parcourut tous ces chemins en marquant sa présence par son verbe, son action, sa chaleur et ses convictions.
Et bien entendu c’est ce symbole qui fut abattu, donnant à cet homme qui "avait mis le soleil dans sa boche" l’aura d’un martyr, aux antipodes de la stature qui était la sienne.
Car, comme l’écrit ci-après Jules Pirlot, si cet assassinat politique, le premier commis en temps de paix dans notre pays, a marqué les esprits, il a aussi quelque peu masqué la longue suite de combats que constitue sa vie et couvre un demi)siècle. Car Lahaut fut tout sauf une icône.

Le mouvement ouvrier belge a produit de grandes figures qui balisent l’histoire de ses conquêtes. Si l’histoire est le produit de l’affrontement des forces sociales qui structurent les sociétés, il n’en reste pas moins que des hommes ont pu incarner, impulser et orienter les luttes à certains moments décisifs.
Le métallurgiste, le syndicaliste, le dirigeant politique Julien Lahaut appartient à cette phalange d’hommes qui ont donné un visage à la classe ouvrière wallonne, ont été portés par elle et l’ont conduite dans des batailles décisives de son histoire. Pour être précis, sa stature, sa voix, et plus tard son souvenir incarnent la part prise par les communistes aux grands combats du premier demi-siècle passé. (...)

Extrait de la Préface, par José Gotovitch

Julien Lahaut est surtout connu par sa mort.
Son assassinat, le 18 août 1950, quelques jours après le cri de "Vive la République" lancé par le groupe communiste lors de la prestation de serment du "prince régnant", le futur roi Baudouin, devant les Chambres réunies, l’a figé dans la figure du martyr. Mais la vie de Julien Lahaut est bien mal connue et peu étudiée. (...)

Extrait de la Présentation, par Jules Pirlot

 
PDF - 422.3 ko
Préface, par José Gotovitch (pdf)
PDF - 584.2 ko
Présentation, par Jules Pirlot (pdf)
PDF - 507.9 ko
Table des matières (pdf)
 
  • Auteur : Jules Pirlot
  • Editeur : Cuesmes : Éditions du Cerisier ; Bruxelles : Éditeur scientifique CArCoB
  • Date parution : 2010
  • Nombre de pages : 191
  • Prix : 12,50 EUR (Frais de port non compris)
  • Référence : 2-87267-142-0

Retour à la liste