Octobre 1917 et le mouvement ouvrier belge

La Révolution russe de 1917 a changé la face du 20E siècle. Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, les prolétaires prennent le pouvoir - et le gardent - à l’échelle d’un pays, soulevant un espoir fou à travers toute la planète. La guerre, opposant les puissances impérialistes, fait alors rage en Europe, semant la haine et le sang. Un conflit dans lequel les peuples, ainsi à s’entretuer, ont tout à perdre. 
Quels ont été les effets de 1914-1918, puis de la Révolution russe, sur le mouvement ouvrier belge ?

Le leader socialiste Emile Vandervelde participe à l’époque à un gouvernement bourgeois, d’union nationale. Il exalte le patriotisme nationaliste, au détriment des principes de solidarité internationale.
Certes, des groupes se font jour, au sein du P.O.B. et des syndicats, pour dénoncer cette boucherie et réclamer la fin des combats. Mais ils restent minoritaires dans un pays dont la quasi-totalité du territoire est occupé. Octobre 1917 va donner un coup d’accélérateur. Faut-il opter pour le chemin révolutionnaire, aux côtés de la Russie bolchévique ? Ou continuer la voie de réformes, dans un schéma parlementaire classique ? Il faut choisir ! Emmenée par le syndicaliste Joseph Jacquemotte, une aile plus à gauche quitte le P.O.B., adhère à la 3e Internationale (le Komintern) créée par Lénine, et coalise différentes factions, réunies en 1921 au sein du nouveau Parti communiste de Belgique.
Ce livre de Claude Renard a été écrit en 1967. Le voici réédité, à l’occasion du centième anniversaire de 1917, rehaussé de 50 pages de photos, pour la plupart inédites. Jean Puissant, professeur émérite de l’ULB, en signe la préface. Quant à Claude Renard, aujourd’hui âgé de 90 ans, il nous offre, avec sa postface, un nouvel éclairage, complémentaire, tenant compte de l’évolution ultérieure de l’URSS et de la chute du mur de Berlin en 1989.

L’auteur
Claude Renard, né en 1926, a démarré sa carrière de journaliste dans la presse communiste belge. Mais c’est en historien que, en 1967, il écrivit Octobre 1917 et le mouvement ouvrier belge, analyse demeurée incontournable, et introuvable depuis. On lui devait déjà un autre ouvrage clé, La conquête du suffrage universel en Belgique. Il eut ensuite une carrière politique bien remplie : conseiller communal à Tournai, sénateur, vice-président communiste, puis dirigeant de l’aile wallonne et francophone de son parti...
Sa passion pour l’histoire l’a amené à soutenir le CArCoB (Centre des Archives du Communisme en Belgique) dès sa création. Il est aussi connu comme poète et romancier. Ainsi, a-t-il notamment publié, chez Memogrames (en 2010), le roman Un moment de lucidité.

 

Extrait de la préface, par Jean Puissant.
Les anniversaires se succèdent et se bousculent en ces années 14-18. Ils dictent l’agenda éditorial. L’année 2017 ne peut échapper à la règle, d’autant que son importance ne peut être réduite ni militairement, ni politiquement. Il est possible (je le défends) que dans le futur il soit question de « la guerre de 75 ans » commencée en août 1914 qui s’achèverait avec la chute du rideau de fer puis du mur de Berlin en novembre 1989. Ce long conflit principalement européen, mais largement mondialisé est ponctué de guerres entre états (chaudes ou froides) dont il est largement question aujourd’hui, de guerres civiles et de guerres coloniales, prolongées par l’hypothèse révolutionnaire entamée en Russie en mars 1917 et définitivement close avec la fin de l’URSS en décembre 1991.

Extrait de l’article paru dans Nord Éclair le 15/05/17
Claude Renard a longtemps été journaliste au Drapeau rouge, l’organe officiel du Parti communiste belge. Écrivain, poète, le Tournaisien a une véritable plume. Mais c’est en historien qu’il a écrit en 1967 Octobre 1917 et le mouvement ouvrier belge, un ouvrage consacré à la révolution russe, (...). Claude Renard a ainsi été le premier Belge à avoir pu accéder aux archives du parti communiste, à Moscou même. "Cela s’est fait naturellement", raconte-t-il aujourd’hui. "Je n’ai pas subi de contrôle. Rien". (...)
"J’ai voulu faire un travail de mémoire qui n’existait pas à l’époque", explique Claude Renard. (...)

 
PDF - 1.1 Mo
Article paru dans Nord Éclair, 15/05/17 (pdf)
PDF - 533.7 ko
Préface, par Jean Puissant (pdf)
PDF - 328.1 ko
Table des matières (pdf)
 

Entretien de Claude Renard avec Jean Lemaître, journaliste, à l’occasion de la réédition du livre

  • Auteur : Claude Renard
  • Editeur : Arquennes : Éditions Memogrames ; Bruxelles : Éditions du CArCoB
  • Date partution : 2017
  • Nombre de pages : 160
  • Prix : 19,00 EUR (Frais de port non compris)
  • Référence : 978-2-930698-44-1

Retour à la liste