Somville

Roger Somville appartenait à cette lignée de créateurs qui se réalisent dans une expression totale - esthétique, philosophique, de tempérament - de leur art. Écrire de lui qu’il était un peintre engagé serait une image édulcorée. Il avait l’humeur, le trait et le discours à l’exact degré pour imposer d’évidence une expression fascinante ou dérangeante, mais toujours juste.

Porteur d’un idéal sans être doctrinaire, d’une truculente et d’une sensualité toutes brabançonnes, mais sachant allier la rigueur à une alacrité satirique, aussi parfaitement à l’aise dans le pastel que dans de grandes compositions - toiles monumentales, "mural" du métro bruxellois - dessinateur et graveur d’une incomparable densité d’expression, Somville réussissait à catalyser les grands courants de la peinture classique et moderne dont il nourrissait sa vision personnelle.
On peut accepter, ou contester ses thèses sur le réalisme pictural, qu’il assimilait à un humanisme social et progressiste à base marxiste et qu’il défendait aussi éloquemment par la plume que par le pinceau, force est de constater qu’en Somville la peinture contemporaine possédait un artiste d’exception.

  • Auteur : Pierre Mazars
  • Editeur : Bruxelles : Éditeurs d'Art Associés
  • Date partution : 1982
  • Nombre de pages : 91
  • Collection : Art Poche
  • Prix : 9,00 EUR (Frais de port non compris)
  • Référence : 2-8016-0023-0

Retour à la liste